Pensez à conserver la source de votre texte et
merci de donner la référence de notre site web aux personnes que vous connaissez.

L’aide spirituelle après la mort

 

La profondeur de notre propre pratique spirituelle,
la force et la pureté de notre intention pleine de compassion
constituent le soutien suprême que nous pouvons apporter à une personne qui vient juste de mourir.

Une aide spirituelle très efficace, que nous pouvons offrir à une personne récemment décédée,
consiste à nous concentrer sur la pratique essentielle du p’owa.

Cette pratique a le pouvoir de guérir l’esprit de la personne défunte,
de l’aider à purifier les regrets de sa vie et les souffrances de sa mort,
de la guider sur son chemin vers la libération ou de la conduire vers une meilleure renaissance.
Par conséquent, après la mort d’un être proche,
nous vous encourageons sincèrement à effectuer maintes et maintes fois la pratique essentielle du p’owa,
avec une compassion et un respect profonds.

1. Apaiser votre esprit en prenant quelques respirations

2. Prendre refuge
(c’est-à-dire, laisser fondre votre esprit dans la Sagesse divine, comme le Christ Jésus a confié son esprit à son Père)

3. Offrir ce temps de prière pour le bénéfice de la personne qui vient de décéder.

Ensuite…

Éveillez tout d’abord votre compassion, puis visualisez la personne qui continue son cheminement,
voyez-la assise devant vous et invoquez de tout votre cœur, au-dessus d’elle,
la présence rayonnante du Christ, d’un Bouddha ou d’un Être divin.
Demandez alors à cette présence de purifier toutes les traces d’actions négatives de cette personne
et de la libérer de la détresse, ou de la souffrance, liée à la mort.

Visualisez que cette présence divine envoie vers la défunte
des rayons lumineux d’un éclat extraordinaire qui la bénissent et la purifient.

La récitation d’un mantra (par exemple : Om mani pedmé houng)
ou d’une courte prière aidera à accomplir cette purification
qui transformera complètement l’autre personne en lumière.

Puis, son être – corps et esprit – s’élève et se fond dans le cœur de la présence divine.

Lorsque vous offrez cette pratique, ou des prières à l’intention de la personne
qui vous était proche, ne pensez pas seulement à elle mais aussi,
si vous le pouvez, à tous ceux et celles qui sont morts dans la solitude
ou dans des circonstances traumatiques.

Étendez votre compassion à tous les êtres
et priez pour qu’ils soient purifiés des souffrances de leur vie et de leur mort,
qu’ils fassent l’expérience du bonheur et de la paix
et qu’ils atteignent finalement la libération complète de la souffrance.

Puis…

Dédicacer les fruits de cette pratique
Par l’intention pure de cette pratique,
Puissent tous les êtres obtenir le bonheur et les causes du bonheur;
Puissent-ils être libres de la douleur et des causes de la douleur;
Puissent-ils ne jamais être séparés du grand bonheur qui est sans douleur;
Puissent-ils demeurer dans l’équanimité sans attachement ni aversion.


Source: Extrait d’un guide pour l’accompagnement émotionnel et spirituel des mourants selon le bouddhisme tibétain...www.lespasseurs.com



Retourner aux Textes à Méditer

Tous droits réservés pour tous pays Copyright © les Passeurs