Pensez à conserver la source de votre texte et
merci de donner la référence de notre site web aux personnes que vous connaissez.

Un véritable amour

 

Un homme et une femme
qui habitaient à des kilomètres l'un de l'autre
et qui correspondaient par Internet tombèrent en amour.
Comme ils désiraient ardemment se voir,
ils décidèrent de prendre l'avion jusqu'à Chicago
et de se rencontrer à l'aéroport.

Pour pouvoir se reconnaître dans la foule,
ils établirent un plan:
La femme porterait un foulard vert, un chapeau vert
et elle aurait un oeillet vert épinglé à son manteau;
comme son avion arrivait un peu avant le sien,
elle serait à la barrière et l'attendrait.

À sa descente de l'avion,
l'homme commença immédiatement ses recherches.
En quelques minutes il aperçut une femme
qui se tenait un peu à l'écart de la foule
et qui portait un foulard et un chapeau verts.
Un oeillet vert était épinglé à son manteau.
Le découragement l'envahit.
C'était un des visages les plus ingrats
qu'il eut rencontré dans sa vie.
Il était presque prêt à repartir immédiatement sans même aller la voir.

Mais comme il s'était engagé,
il s'avança vers la femme, lui tapa sur l'épaule,
lui sourit et se présenta.
Sans hésitation, la femme jeta: "Mais de quoi s'agit-il ?
Est-ce pour une émission de télé ou quelque chose du genre ?
Je ne sais pas du tout qui vous êtes.
Cette femme, là-bas derrière la colonne
m'a donné vingt dollars pour porter ces choses.
Elle a dit que c'est important."
Quand l'homme se tourna vers la femme
qui se tenait près de la colonne,
il aperçut une des plus belles femmes qu'il eut jamais vu.
L'homme s'approcha d'elle et ils se présentèrent.

Plus tard, au cours de la conversation, elle expliqua sa ruse:
"Toute ma vie les hommes ont voulu me fréquenter
ou être mes amis, à cause de mon physique.
Je suis considérée comme une très belle femme.
C'est pourquoi j'ai entrepris une relation par Internet.
Je voulais rencontrer quelqu'un
qui m'aimerait pas seulement pour mon apparence
mais pour celle que je suis intérieurement."


Source: Anonyme...www.lespasseurs.com



Retourner aux Textes à Méditer

Tous droits réservés pour tous pays Copyright © les Passeurs