Pensez à conserver la source de votre texte et
merci de donner la référence de notre site web aux personnes que vous connaissez.

Je t'aime

 

Je suis un dépendant affectif en évolution,

je suis celui qui n'a pas reçu et donné tout l'amour et la tendresse dont j'ai besoin,

alors quand vous me dites " je t'aime ", moi je vous crois.

Voulez-vous s'il vous plait être honnête avec vous-même et avec moi

et ne plus me dire " je t'aime ", avec insouciance,

ça implique beaucoup trop pour moi.

Si je vous crois, je ferai des courbettes pour vous

je n'aurai plus peur quand vous semblerez m'aimer,

j'aurai en vous une confiance aveugle,

je serai dévoué et je trouverai ce qu'il y a de meilleur en moi pour vous le donner.

Ne me parlez plus de votre idéal,

je vous croirai et je serai pour vous cet idéal pour un certain temps,

un idéal c'est toujours à atteindre.

Ne me croyez pas si je vous dis que je suis capable d'amour inconditionnel,

c'est que je suis en ivresse émotive, en réalité j'en suis incapable,

je n'ai pas donné tout ce que j'avais à donner

et je n'ai pas reçu tout ce que j'avais à recevoir,

seul les grands Sages en sont capables.

Ne me croyez pas, si je vous dis que je n'ai plus peur,

un jour ou l'autre, j'aurai peur de vous perdre ou de vous faire souffrir.

Je souffrirai quand vous souffrirez,

je souffrirai quand vous ne me donnerez plus d'amour.

Parfois j'aurai des doutes mais toujours je reviendrai à avoir confiance en vous

et je serai incapable de m'en aller. Je ne suis qu'un être humain imparfait.

On m'a dit que tout venait de l'intérieur,

qu'un jour je pourrais être libéré de mes peurs,

de mes désirs et de mes émotions et que je suis un avec l'Univers,

pardonnez-moi, je ne suis pas rendu là, je suis très jeune sur le chemin.

Il faudra vous montrer patient avec moi.

De grâce ne me dites plus " je t'aime "

si vous avez des doutes sur vous-même ou sur moi.

Je ne suis qu'un petit enfant,

quand vous me laisserez tomber et que de votre égocentrisme,

votre égoïsme et vos peurs, vous m'ignorerez,

je me sentirai rejeté, je me ferai très mal.

Surtout ne me faites pas croire que c'est moi qui ne vit que pour le rejet,

prenez vos responsabilités, jamais je n'ai choisi d'être rejeté,

je ne suis que malhabile en amour.

Du fond de mon âme, je suis honnête et naïf.

Respectez-moi, ne me dite plus " je t'aime ",

à la légère car je vous croirai,

je ne suis qu'un tout petit enfant qui a tellement besoin d'aimer et d'être aimé.

Si parfois vous me voyez faire l'adulte et vous dire des choses qui vous blessent

c'est que je souffre, que je suis en demande d'amour,

à ce moment là voulez-vous, s'il vous plaît, m'ouvrir les bras, m'accueillir.

Je vous remercie.

 

Source: Bernard Longpré....www.lespasseurs.com



Retourner aux Textes à Méditer

Tous droits réservés pour tous pays Copyright © les Passeurs