Pensez à conserver la source de votre texte et
merci de donner la référence de notre site web aux personnes que vous connaissez.

Rûmi dit:

 

Elle est si proche ton âme de la mienne

Que ce que tu rêves, je le sais.

Les amis connaissent le tréfonds de la pensée de l'autre

Comment serais-je un ami loyal si je ne le savais pas?

L'ami avec l'ami est comme l'eau limpide;

En elle, je vois mes gains et mes pertes.

Si, une heure, tu te détournes de moi,

À l'instant même, je sens le fiel en ma bouche.

Heureux le moment où nous sommes assis, toi et moi

Différents de forme et de visage

Mais n'ayant qu'une seule âme, toi et moi.

Les couleurs du bosquet et les chants des oiseaux

nous conféreront l'immortalité,

Lorsque nous entrerons dans le jardin, toi et moi,

Les étoiles du ciel viendront nous regarder;

Nous leur montrerons la lune et sa lumière, toi et moi.

Toi et moi, libérés de nous-mêmes, serons unis dans l'extase,

Joyeux et sans vaines paroles.

Les oiseaux du ciel auront le coeur dévoré d'envie

dans ce lieu où nous rirons si gaiement, toi et moi

Mais la grande merveille, c'est que toi et moi,

blottis dans le même nid,

Nous nous trouvons en ce moment

l'un en Irak et l'autre au Khorassan, toi et moi.

 

Source: Djalâl-Din Rûmi...www.lespasseurs.com



Retourner aux Textes à Méditer

Tous droits réservés pour tous pays Copyright © les Passeurs